Affichage de 75 résultats

Notice d'autorité

Dubas, Jean

  • CH
  • Personne
  • 1918-2003

Né à Bulle le 8 juillet 1918, Jean Dubas passe son enfance en Gruyère. Après un parcours classique au Collège St-Michel de Fribourg, il opte pour des études de médecine et obtient le titre F.M.H en chirurgie et urologie. Après avoir travaillé à l’Hôpital de Genève et de Riaz, il s’établit à Fribourg en 1968.
En parallèle à sa carrière de médecin, il œuvre activement pour la préservation des biens culturels fribourgeois, au travers notamment d’associations patrimoniales telles que l’Institut fribourgeois d’héraldique et de généalogie, dont il est un des membres fondateurs. Engagé pour la restauration de la Chapelle de Bourguillon et de sa cure, il participe également à la réhabilitation de la Maison bourgeoisiale de l’Aigle-Noir. Pour les services rendus, il reçoit la Bourgeoisie d’honneur de la Ville de Fribourg en 1981.
Historien passionné, auteur et conférencier enthousiaste, Jean Dubas est également un collectionneur assidu. En résulte une bibliothèque de plus de 12'000 titres, composée en grande partie de friburgensia et d’une série d’incunables, dont le catalogue est accessible via SLSP. A cela s’ajoute quelques 1500 œuvres, relevant principalement de l’iconographie fribourgeoise : sculptures, dessins, peintures et gravures, objets d’orfèvrerie, faïences et même mobilier, actuellement en cours d’inventaire.
Jean Dubas, qui décède le 30 mars 2003, lègue cette inestimable collection à la Ville de Fribourg, pour que le trésor constitué au fil des ans puisse être partagé par toutes et tous.

Eigenmann, Chatton et Cie

  • CH
  • Collectivité
  • 1906-1960

"Eigenmann, Chatton et Cie" était un important magasin de comestibles ou maison de denrées coloniales situé à la rue du Tilleul. Fondé par le député Jean Kaeser (1832-1901), le magasin passa à son fils Arnold Kaeser (1853-1927) qui le remit en 1906/1907 à deux de ses employés, Guillaume Eigenmann (+1956) et Fernand Chatton (1878-1933). Suite au décès de de M. Chatton, M. Eigenmann s'associa avec un certain M. Keller.

Kaeser, Arnold

  • CH
  • Personne
  • 1853-1927

Fils aîné de Jean Kaeser (1832-1901), député au Grand-Conseil de 1866 à 1893, membre du Conseil d'administration de la Banque cantonale, originaire de Bösingen et reçu bourgeois de Fribourg le 21.05.1865. Arnold Kaeser entretint et développa la maison de commerce réputée, qui a été mise sur pied par son père. Après une longue série d'années il laissa en 1906 le magasin de commerce entre les mains de Eigenmann, Chatton et CIe, une entreprise prospère avec les saines traditions qui en avaient assuré le succès. Pendant un court espace de temps Arnold Kaeser fit partie de la commission de l'Orphelinat bourgeoisial dont Jean Kaeser était parmi les fondateurs et les premiers et importants bienfaiteurs. Arnold Kaeser était un des plus anciens membres du Cercle de l'Union et fit partie de sa commission pendant quelques années. Quartier-maître du Bataillon 16.

Ryff, Gottlieb

  • CH
  • Personne
  • 1853-1911

Gottlieb Ryff fit de nombreux voyages:1878 en Egypte, 1894 Algérie et en Corse. Il s'est marié en 1887 avec Elisabeth Rindlisbacher de Lengnau BE. En 1889 naissance de Marie Ryff, la seule descendante de cette famille. Gottfried Ryff était tenancier du restaurant des Trois Tours à Bourguillon ensuite il vivait avec sa famille au restaurant "Helvetia" à Fribourg. (ca 1891-1897). Il a été impliqué d'une manière ou d'une autre dans la construction du Kurhaus Hotel-Pension Schönberg. Il est fort probable qu'il était propriétaire du Kurhaus Hotel-Pension Schönberg en 1896. En même temps il existait la collectivité G.Ryff&Cie. Il est possible que Gottlieb Ryff et Gottfried Zutter étaient les propriétaires de cet entreprise. A la fin de 1896 l'entreprise fut faillite. En 1897 la famille déménageait dans le canton de Saint-Gall ou Gottfried Ryff dirigeait différentes hôtels. Gottfried Ryff est décédé en 1911.

Weck-Aeby

  • CH
  • Collectivité
  • 1857-1953

Hippolyte de Weck (13.3.1841 – 14.1.1929) fonda et dirigea avec son cousin Paul Aeby (13.11.1841 – 18.7.1898) la Banque Weck-Aeby (1857), seule banque d’affaire du canton de Fribourg. La maison Weck-Aeby a une histoire qui va de pair avec celle du développement économique de son canton. C’était un autre temps: la ville de Fribourg ne comptait que 8’000 âmes et l’activité économique régionale était essentiellement agricole, avec quelques petites fabriques et manufactures; le commerce était peu développé et l’industrie absente. Les bonnes volontés ne manquaient pas, mais la rareté de l’argent paralysait toute initiative.Conscients de ce handicap, les deux fondateurs consacrèrent toute leur énergie à l’octroi de crédits qui permirent d’activer les investissements et de stimuler l’économie tout entière. Ces deux visionnaires jouèrent également un rôle très important dans le développement des chemins de fer en Suisse occidentale. En 1953, WECK, AEBY & CIE céda ses activités bancaires à l’UBS et se consacra dès lors exclusivement à la gestion immobilière.

Résultats 1 à 10 sur 75